Psychologue – 75020 Paris
Header image

De manière générale, aller voir un psy (psychologue, psychanalyste, psychiatre) est une démarche, qu’elle soit spontanée ou longuement mûrie, parfois enthousiaste, souvent délicate, toujours courageuse. Elle prend forme quand on en ressent vivement le besoin et/ou l’envie, ou encore lorsque quelqu’un, un médecin, un proche, nous y encourage. Toutefois, aller voir un psy n’est pas une prescription antibiotique. C’est avant tout une décision personnelle.

Il n’y a pas de recette, pas de réponse toute faite. Chacun a son histoire, son parcours, ses difficultés, son fonctionnement, et chacun peut être amené à désirer des changements, à se libérer de ses tensions et du sentiment de tourner en rond seul, tout en craignant la confrontation, la régression, l’inconnu… Consulter un psy c’est s’adresser à une personne extérieure, sans jugement, qui propose un cadre sécurisant pour se lancer dans  la découverte et la compréhension de soi.

Le chemin de la vie est composé de beaux moments et de moments plus difficiles. Il n’y a pas de mauvais moment en soi pour consulter, il n’y a que des chances et des occasions d’aller à la rencontre de soi-même, de s’aider ! Autorisez-vous à prendre soin de vous.

Quand vous sentez que vous n’y arrivez plus seul(e), que vous n’avancez pas, que la souffrance vous pèse… Si vous sombrez dans des idées noires, que vous avez l’impression qu’il n’y a plus de solutions, il est urgent de consulter. Ne restez pas seul, il y a des solutions.

Ce qui vous sera proposé dépendra de ce que vous traversez, de votre demande, de vos besoins…

Il peut vous être proposé :

– Des entretiens ponctuels pour vous accompagner dans un moment difficile, répondre à une question, prendre du temps pour soi avant de repartir

– Des consultations spécifiques pour vous, votre enfant, votre couple, votre famille, dans une démarche de réflexion plus profonde.

– Une thérapie individuelle avec des séances régulières dans une perspective d’exploration de votre histoire, de ce qui vous pèse, de ce qui fait trop mal, pour tenter d’en « guérir », d’en sortir. Il s’agit d’un véritable « travail sur soi », d’investissement de soi, pour surmonter des blessures encore douloureuses et apprendre à les transformer en force de vie.

Une thérapie conjugale ou familiale pour répondre à un besoin de faire évoluer voire de modifier des schémas et des fonctionnements relationnels conflictuels, destructeurs, douloureux.

– Des groupes d’expression pour partager et échanger avec des personnes qui traversent les mêmes difficultés, qui se posent ou se sont posées les mêmes questions, et qui ont envie de les partager et de les mettre au travail dans un groupe.

– De l’analyse de vos pratiques professionnelles. Il peut être nécessaire, à un moment donné de votre parcours, de travailler avec quelqu’un d’extérieur votre pratique professionnelle et ses résonances avec et dans votre vie personnelle. Ce travail a pour but de soutenir les pratiques, leur créativité, de prévenir l’usure professionnelle et de mieux comprendre le sens de vos actions professionnelles pour leur redonner toute leur valeur et leur intérêt.